Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 07:42

Paris-incertain-centre-sociaux.jpgLes Centres sociaux parisiens soulignent 6 enjeux pour un mieux vivre ensemble à Paris

 

- les inégalités sociales
- la question scolaire
- le retrait des services publics
- le droit à la langue
- l'exclusion de nombreux habitants face à une montée de l'individualisme
- la non reconnaissance de l'importance de la vie associative


A la veille des élections municipales, la coordination des Centres sociaux parisiens et des Universitaires adressent 4 demandes aux futur(e)s élu(e)s de la ville de Paris.

 

1. Nous demandons une juste reconnaissance de notre rôle dans le développement social local et le maintien voire la restauration du lien social. Nous souhaitons être considérés comme de véritables partenaires professionnels et citoyens.

2. Nous demandons la prise en charge intégrale de nos loyers, comme cela est le cas dans la plupart des métropoles françaises (Lyon, Lille, Marseille).

3. Nous demandons le renforcement du financement socle de nos centres sociaux à hauteur d'au moins 60 000 euros supplémentaires par an et par centre (soit 0,1% du budget parisien de l'action sociale) afin d'être en capacité de faire face aux défis posés par la crise sociale et économique qui touche un grand nombre de parisiens.

4. Nous demandons le renforcement des moyens financiers de notre fédération.

Nous, responsables associatifs et membres de collectifs œuvrant dans les quartiers populaires, réunis à Paris le 8 février 2014, décidons de nous constituer en une coordination citoyenne « Cela ne se fera plus sans nous ». Cette coordination prend une forme et un nom provisoires.

 

Soutenez le réseau des centres parisiens

Signez la pétition

 

logo-mes-opinions.png

 

affiche-centres-sociaux-2.jpgLa coordination est un lieu d’interpellations, de pression, de propositions et de co-constructions citoyennes. Elle prend acte des difficultés croissantes des quartiers populaires et entend peser sur les politiques qui y sont mises en œuvre en s’appuyant sur les initiatives locales et sur les revendications des habitants. Elle vise également à mettre en commun, discuter et diffuser des expériences participatives. Elle doit nouer des alliances et construire des échanges de savoir avec d’autres acteurs : écoles et universités, professionnels, juristes, fondations…

 

Cette coordination est composée de membres actifs d'associations et de collectifs d'habitants moins structurés agissant dans des quartiers populaires.

L'adhésion y est volontaire mais elle engage les membres à initier ou à s'impliquer dans des démarches collectives locales et à continuer la construction de la coordination. Chaque association ou collectif disposera d'une voix lors des votes.

La coordination se réunira en septembre 2014 pour préciser son mode de fonctionnement avec l’ensemble des associations et collectifs qui l’auront rejointe d’ici là.

 

Elle a élu de façon provisoire deux porte-parole nationaux, Mohamed Mechmache et Nicky Tremblay et une instance de coordination et d'animation sur la base d’une représentation paritaire par région. Cette instance organisera la discussion sur le rôle et le fonctionnement de la coordination et travaillera avec les collectifs locaux à la mise en œuvre des actions préconisées par le rapport « Pour une réforme radicale de la politique de la ville. Ça ne se fera pas sans nous. Citoyenneté et pouvoir d’agir dans les quartiers populaires ».

 

La coordination a par ailleurs décidé de lancer une pétition nationale pour demander la création d’un fonds pour la démocratie d’interpellation financé par un prélèvement de 10% des réserves parlementaires et de 1% du financement des partis politiques.

 

Cliquez sur l'image pour lire

Politis-19-fevrier-2014.jpg

 

Cliquez sur l'image pour lire

image-alliance-acteurs-quartiers-populaires-et-universitair.jpg

soutien-centre-sociaux.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie ASSE
commenter cet article

commentaires

Invitez A Nous Lire

  • : Aidants des sans-abris, sdf et exclus
  • Aidants des sans-abris, sdf et exclus
  • : Un outil pratique né des premiers rassemblements de citoyens sur les réseaux sociaux, nés au coeur de l'hiver 2012.
  • Contact

SOUTENEZ NOS ACTIONS

Cliquez sur l'image

comment-pouvez-vous-soutenir-nos-actions.png

Chercher Un Article

J'AIME CET ARTICLE

Pour augmenter l'audience de

cet article cliquez sur le petit coeur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Merci !

 

Pour ajouter des fans à notre page

de liens Facebook, cliquez sur ce lien.

like.jpg

 

Merci !

 

 

Archives

page-accueil.png

QUI SOMMES-NOUS ?

En janvier 2012, marqué par la souffrance des sans-abris, des sdf et des exclus, un groupe d’internautes se constitue en association de fait baptisée « Collectif Entraides Citoyennes ». Pendant un an, il soutient des projets dédiés au secours d’urgence nés de l’initiative de particuliers et d’associations. Quinze mois plus tard, le collectif décide d’intensifier son action et de devenir une association loi 1901 afin d’étendre son champ d’action.

Objet :

L’association « Entraides Citoyennes » a pour objet de :
1) soutenir toutes les personnes physiques ou morales dans leurs actions au bénéfice des sans-abris, des sdf et des victimes de l’exclusion qui lui en font la demande par : la communication de leurs actions ; l’organisation, la participation ou la coordination d’opérations pour renforcer leurs moyens et leurs ressources ; la collecte et la redistribution de produits de première nécessité : vêtements, hygiène, nourriture, matériel, etc. ; tout autre moyen qui fera l’objet d’une convention

2) soutenir directement les sans-abris, les sdf et les victimes de l’exclusion par tous les moyens, en vue d’un exercice effectif de leurs droits fondamentaux,  notamment : prêt et don de produits de première nécessité ; défense de leurs droits, libertés et intérêts devant toute juridiction administrative, civile ou pénale

Déclaration en préfecture de Paris le 04 06 2013 - RNA n° W751220057 - Publication au JO du 15 06 2013, N° d'annonce : 1418, N° de parution : 20130024.

Membres du CA et du bureau

Bulletin d'adhésion