Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 05:53

collecte-aliments-sdfLes denrées de lʼaide alimentaire proviennent à 40% du PEAD (Programme Européen dʼAide aux plus Démunis) et du PNAA (Plan national dʼAide Alimentaire), mais la pérennité de ces programmes est depuis plusieurs années remise en question et la demande dʼaide liée à lʼaugmentation de la précarité est en forte augmentation.


Le secteur agroalimentaire et les commerces représentent environ 50% des aliments collectés par les associations caritatives.


Pourquoi donner ?


• Sʼengager dans une démarche solidaire ayant du sens pour le personnel de lʼentreprise
• Eviter une grande quantité de déchets
• Prévenir le développement du glanage

 

De nombreux magasins pratiquent déjà le don et peuvent réduire de plus de 50% leurs déchets alimentaires.
Un magasin ne perd rien lorsquʼil donne. Les bénéficiaires des associations ont souvent moins de 2€ par jour pour sʼalimenter et sʼhabiller. Ils ne sont donc pas des clients potentiels à ce moment là...

 

Règlementation : responsabilité, hygiène, étiquetage


Dès que les produits sont collectés par lʼassociation, lʼentreprise nʼen est plus responsable. Lʼassociation doit justifier dʼune assurance responsabilité civile.


Les produits à donner doivent :
• être stockés séparément des produits périmés,
• respecter les conditions de température identiques à celles de leur stockage habituel,
• préserver la chaîne du froid,
• Lʼétiquetage doit faire figurer en français au minimum la dénomination du produit, sa composition et la DLC/DLUO. Un défaut ou absence dʼétiquetage est permis si celui-ci est destiné à être préparé ou transformé.
• Le transport des produits doit respecter les conditions habituelles dʼacheminement.

 

Quels produits peuvent-être donnés ?


Tous les produits alimentaires, secs, frais ou surgelés à lʼexception des boissons alcoolisées peuvent être donnés, avant la DLC (Date Limite de Consommation), mais il faut tenir compte du délai lié à la logistique. La DLUO (Date Limite dʼUtilisation Optimale) permet des délais plus souples.
Certains produits à risques sont déconseillés (consulter pour plus de précisions le GBPH - Guide des Bonnes Pratiques dʼHygiène pour les évolutions) :
• Pâtisseries fraîches à base de crème pâtissière, crème chantilly
• Coquillages, crustacés et huîtres
• Poissonnerie (hors surgelés)
• Viandes non préemballées
• Abats, farces et produits farcis préemballés ou non


Avantages fiscaux


Les entreprises bénéficient dʼune réduction dʼimpôt de 60% dans la limite de 0,5% de leur CA HT, avec possibilité de report sur 5 exercices si l'association béénficiaire est reconnue d'intérêt général. Pour cela, il faut connaître la valeur exacte des denrées données grâce à la pesée et au scannage réguliers. Lʼentreprise présente un « bon de sortie » quʼelle a préparé en double exemplaire, à signer par lʼassociation à chaque passage, présentant la nature et la quantité des produits donnés.

 

 

 

 

Sources :

Projet de coopération européenne Alcotra R2D2 (Riduzione Raccolta – Déchets de Demain), regroupant des partenaires français et italiens souhaitant échanger leurs bonnes pratiques et mettre en oeuvre des actions expérimentales
dans le domaine de la réduction des déchets.

Association GESPER : GEStion de Proximité de lʼEnvironnement en Région

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie ASSE
commenter cet article

commentaires

Invitez A Nous Lire

  • : Aidants des sans-abris, sdf et exclus
  • Aidants des sans-abris, sdf et exclus
  • : Un outil pratique né des premiers rassemblements de citoyens sur les réseaux sociaux, nés au coeur de l'hiver 2012.
  • Contact

SOUTENEZ NOS ACTIONS

Cliquez sur l'image

comment-pouvez-vous-soutenir-nos-actions.png

Chercher Un Article

J'AIME CET ARTICLE

Pour augmenter l'audience de

cet article cliquez sur le petit coeur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Merci !

 

Pour ajouter des fans à notre page

de liens Facebook, cliquez sur ce lien.

like.jpg

 

Merci !

 

 

Archives

page-accueil.png

QUI SOMMES-NOUS ?

En janvier 2012, marqué par la souffrance des sans-abris, des sdf et des exclus, un groupe d’internautes se constitue en association de fait baptisée « Collectif Entraides Citoyennes ». Pendant un an, il soutient des projets dédiés au secours d’urgence nés de l’initiative de particuliers et d’associations. Quinze mois plus tard, le collectif décide d’intensifier son action et de devenir une association loi 1901 afin d’étendre son champ d’action.

Objet :

L’association « Entraides Citoyennes » a pour objet de :
1) soutenir toutes les personnes physiques ou morales dans leurs actions au bénéfice des sans-abris, des sdf et des victimes de l’exclusion qui lui en font la demande par : la communication de leurs actions ; l’organisation, la participation ou la coordination d’opérations pour renforcer leurs moyens et leurs ressources ; la collecte et la redistribution de produits de première nécessité : vêtements, hygiène, nourriture, matériel, etc. ; tout autre moyen qui fera l’objet d’une convention

2) soutenir directement les sans-abris, les sdf et les victimes de l’exclusion par tous les moyens, en vue d’un exercice effectif de leurs droits fondamentaux,  notamment : prêt et don de produits de première nécessité ; défense de leurs droits, libertés et intérêts devant toute juridiction administrative, civile ou pénale

Déclaration en préfecture de Paris le 04 06 2013 - RNA n° W751220057 - Publication au JO du 15 06 2013, N° d'annonce : 1418, N° de parution : 20130024.

Membres du CA et du bureau

Bulletin d'adhésion