Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 11:21

restos-du-coeur-a-Ganges.jpgLe collectif Les gamelles du coeur appelle à la mobilisation pour demander au Conseil Municipal de Ganges de revenir sur sa décision de fermer les restos du coeur !

L'an dernier, Ganges comptait 57 % d'inscrits en plus. certaines communes de l'Hérault ont du mal à s'organiser à trouver des bénévoles pour face à la demande croissante des bénéficiaires... Où vont-ils manger ?

 

Le centre de distribution des Restos du coeur de Ganges ne rouvrira pas ses portes. La mairie a décidé de ne plus mettre de local à disposition de l'association de Coluche. Une décision qui choque à quelques jours du lancement de la campagne d'hiver.

 

C'est dans une ancienne filature que les Restos du coeur accueillaient, à Ganges, depuis 15 ans, une centaine de famille en difficulté. Ils ont distribué 17.000 colis-repas, lors de la dernière campagne hivernale.
Cette année, les portes du centre resteront fermées, la ville a décidé de reprendre les locaux.
Le maire souhaitait, en fait, coordonner le travail des différentes associations. Un volonté vécue comme une forme d'ingérence inacceptable pour les Restos du coeur.

Le maire socialiste assume la décision du conseil municipal. Dans un bassin d'emploi qui compte près de 20% de chômeurs et où le quart des électeurs votent Front national, les élus doivent, selon lui, s'impliquer dans le social. Il affirme avoir agit en concertation.

Les Restos du coeur ont essayé de trouver un nouveau local, mais sans succès, pour l'instant.
Une épicerie sociale devrait bientôt voir le jour, en attendant, les familles en difficulté devront chercher ailleurs, l'aide dont elles ont besoin.

 

restaurant-du-coeur-de-ganges-ferme-par-le-conseil-municip.jpg 

Fabrice Dubault, FR3 Languedoc Roussillon, 8 11 2012

 

 

LETTRE OUVERTE ENVOYEE A Mr LE MAIRE DE GANGES (Hérault) par mail.

 

Monsieur le Maire,

comme vous ne l'ignorez pas, les restos du coeur, paliatifs à l'incapacité de la société à nourrir les exclus, n'ont plus de locaux dans votre ville de Ganges.

Cévenol d'origine, je ne me reconnais pas dans l'attitude désinvolte et dédaigneuse de votre conseil municipal.

C'est ainsi que je vous demande officiellement de revenir sur votre décision.

En effet, et je trouve le moyen devant une situation aussi ubuesque que lamentable, de faire de l'humour, le site de votre municipalité vante l'installation d'une future médiathèque... Or, vous conviendrez qu'il est préférable de fréquenter ce genre d'endroit le ventre plein plutôt que criant famine...

je compte sur votre esprit citoyen pour donner suite à la requête que nous avons formalisé sur FBook...

NE FERMEZ PAS LES RESTOS DU COEUR... faites honneur aux idées politiques que vous défendez.

Je vous remercie de votre attention et suis dans l'attente d'une réponse de votre part, fut-elle positive pour les humanistes qui s'adressent à vous ainsi que les 14% de chômeurs du bassin d'emploi de Ganges...

Et si vous allez vers Le Vigan, déposez de notre part à tous un bouquet de roses rouges au pied de la statue de Coluche.

Cordialement

Jean François Demaison et tous les membres du groupe/assoc' "les gamelles du coeur"

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie ASSE
commenter cet article

commentaires

Invitez A Nous Lire

  • : Aidants des sans-abris, sdf et exclus
  • Aidants des sans-abris, sdf et exclus
  • : Un outil pratique né des premiers rassemblements de citoyens sur les réseaux sociaux, nés au coeur de l'hiver 2012.
  • Contact

SOUTENEZ NOS ACTIONS

Cliquez sur l'image

comment-pouvez-vous-soutenir-nos-actions.png

Chercher Un Article

J'AIME CET ARTICLE

Pour augmenter l'audience de

cet article cliquez sur le petit coeur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Merci !

 

Pour ajouter des fans à notre page

de liens Facebook, cliquez sur ce lien.

like.jpg

 

Merci !

 

 

Archives

page-accueil.png

QUI SOMMES-NOUS ?

En janvier 2012, marqué par la souffrance des sans-abris, des sdf et des exclus, un groupe d’internautes se constitue en association de fait baptisée « Collectif Entraides Citoyennes ». Pendant un an, il soutient des projets dédiés au secours d’urgence nés de l’initiative de particuliers et d’associations. Quinze mois plus tard, le collectif décide d’intensifier son action et de devenir une association loi 1901 afin d’étendre son champ d’action.

Objet :

L’association « Entraides Citoyennes » a pour objet de :
1) soutenir toutes les personnes physiques ou morales dans leurs actions au bénéfice des sans-abris, des sdf et des victimes de l’exclusion qui lui en font la demande par : la communication de leurs actions ; l’organisation, la participation ou la coordination d’opérations pour renforcer leurs moyens et leurs ressources ; la collecte et la redistribution de produits de première nécessité : vêtements, hygiène, nourriture, matériel, etc. ; tout autre moyen qui fera l’objet d’une convention

2) soutenir directement les sans-abris, les sdf et les victimes de l’exclusion par tous les moyens, en vue d’un exercice effectif de leurs droits fondamentaux,  notamment : prêt et don de produits de première nécessité ; défense de leurs droits, libertés et intérêts devant toute juridiction administrative, civile ou pénale

Déclaration en préfecture de Paris le 04 06 2013 - RNA n° W751220057 - Publication au JO du 15 06 2013, N° d'annonce : 1418, N° de parution : 20130024.

Membres du CA et du bureau

Bulletin d'adhésion