Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

grand-logo-goelette.png

Typhaine, la fondatrice et présidente de Goélette, l'une des plus anciennes associations de maraudeurs citoyens, n'a que 29 ans, mais aussi du courage et de l'énergie à revendre.

 

Les aléas de la vie, la souffrance physique ou morale : elle connait ! Car son association est née sur les bases de sa propre résilience !

 

« Emma et moi nous sommes rencontrées lors d'une maraude, un 25 décembre, et nous avons décidé de monter Goélette ensemble, avec tous les bénévoles. Nous savions que ce projet ne serait pas simple tous les jours, mais qu'ensemble, nous serions plus forts pour surmonter les aléas qu’engendre la création d’une association ».


goelette-1.jpgS'aperçevant alors que le Monde de la Rue ne se résume pas aux clochards ou aux « étrangers », elle s'aventure dans ce qu'elle qualifie comme un « monde très dur mais très riche humainement quand on se donne la peine d’y accéder et d’arrêter de faire l’autruche ».


Observant tout ce qui oblige un sans-abris a demeurer sans cesse sur ses gardes, Typhaine a envie d'aller plus loin. « Je me suis renseignée, j'ai lu des livres sur la vie dans la rue. Après quoi il m'était impossible de rester sans réagir face à ce monde-là, souvent laissé de côté par tous, surement par peur ou ignorance ».

 

Maraude-Goelette-14-04-2013.jpgDepuis, un dimanche sur deux, l'après-midi, la Goélette de Typhaine part en maraude pédestre dans les quartiers de Paris. Chargés de sacs à dos et de caddies, les bénévoles harpentent les quartiers de la Gare de l'Est, des Halles et du Xème... Ils engagent la discussion avec les gens de la rue autour d'un café, d'une soupe, d'un sac de vêtements de dépannage.

 

Très récemment, une équipe a pris en charge un nouveau rendez-vous bi-mensuel nocturne : une maraude en voiture un samedi sur deux en soirée qui ne demande qu'à devenir mensuel dès que de nouveaux bénévoles rejoindront l'initiative.

 

equipe-maraudeurs-motives-Goelette.jpgLes sans-abris attendent le rendez-vous avec impatience : ils apprecient qu'on se souvienne d'eux, qu'on s'attache à cerner leurs besoins et qu'on tente d'y répondre

 

« Je tenais à ce que le nom et le logo de mon association aient un rapport avec la voile, l'océan : nous sommes prêts à traverser tout types d'océans, des durs et des moins durs, dans des conditions parfois extrêmes... Guidés par un phare qui guiderait notre navire dans la bonne direction malgré les difficultés engendrées par la météo. Suivant la colombe symbole de la paix ».

 

La goélette des débuts hisse les voiles, tient bon la barre et suis son cap !

 


 

 

Contacter Goélette par email

Site web

Page facebook

Partager cette page

Repost 0
Published by

Invitez A Nous Lire

  • : Aidants des sans-abris, sdf et exclus
  • Aidants des sans-abris, sdf et exclus
  • : Un outil pratique né des premiers rassemblements de citoyens sur les réseaux sociaux, nés au coeur de l'hiver 2012.
  • Contact

SOUTENEZ NOS ACTIONS

Cliquez sur l'image

comment-pouvez-vous-soutenir-nos-actions.png

Chercher Un Article

J'AIME CET ARTICLE

Pour augmenter l'audience de

cet article cliquez sur le petit coeur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Merci !

 

Pour ajouter des fans à notre page

de liens Facebook, cliquez sur ce lien.

like.jpg

 

Merci !

 

 

Archives

page-accueil.png

QUI SOMMES-NOUS ?

En janvier 2012, marqué par la souffrance des sans-abris, des sdf et des exclus, un groupe d’internautes se constitue en association de fait baptisée « Collectif Entraides Citoyennes ». Pendant un an, il soutient des projets dédiés au secours d’urgence nés de l’initiative de particuliers et d’associations. Quinze mois plus tard, le collectif décide d’intensifier son action et de devenir une association loi 1901 afin d’étendre son champ d’action.

Objet :

L’association « Entraides Citoyennes » a pour objet de :
1) soutenir toutes les personnes physiques ou morales dans leurs actions au bénéfice des sans-abris, des sdf et des victimes de l’exclusion qui lui en font la demande par : la communication de leurs actions ; l’organisation, la participation ou la coordination d’opérations pour renforcer leurs moyens et leurs ressources ; la collecte et la redistribution de produits de première nécessité : vêtements, hygiène, nourriture, matériel, etc. ; tout autre moyen qui fera l’objet d’une convention

2) soutenir directement les sans-abris, les sdf et les victimes de l’exclusion par tous les moyens, en vue d’un exercice effectif de leurs droits fondamentaux,  notamment : prêt et don de produits de première nécessité ; défense de leurs droits, libertés et intérêts devant toute juridiction administrative, civile ou pénale

Déclaration en préfecture de Paris le 04 06 2013 - RNA n° W751220057 - Publication au JO du 15 06 2013, N° d'annonce : 1418, N° de parution : 20130024.

Membres du CA et du bureau

Bulletin d'adhésion